Clovis Cornillac

Vous êtes un fan inconditionnel de Clovis Cornillac ? Vous le destez ou n'en avez jamais entendu parler ? Venez sur le premier forum de discussion sur Clovis Cornillac !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 interview au sujet du cactus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beautifulpopcorn2
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 38
Localisation : Belgique, 27 ans
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: interview au sujet du cactus   Mar 13 Juin - 6:34

Clovis Cornillac, Acteur dans LE CACTUS (2005-12-14)


On ne compte plus les films dans lesquels, Clovis Cornillac est apparu ces dernières années et les projets multiples qu'il suscite. Si la profession en a fait depuis quelques années l'un de ses chouchous avec à la clé, un César du Meilleur Second rôle l'an passé pour MENSONGES ET TRAHISONS, le grand public a aussi adopté les multiples talents de l'acteur à travers le succès de BRICE DE NICE et des LES CHEVALIERS DU CIEL. Nouvelle pierre à son édifice LE CACTUS, la nouvelle comédie des auteurs de LA VERITE SI JE MENS ! Michel Munz et Gérard Bitton. L'occasion d'une rencontre avec un acteur gourmand de la vie et de cinéma...



La réussite d'une comédie comme LE CACTUS tient beaucoup dans la complémentarité et la dualité entre ses personnages principaux. Comment avez-vous travaillé avec Pascal Elbé et auriez-vous pu échanger vos rôles ?



Michel et Gérard, les réalisateurs, me l'ont proposé. J'ai eu la chance d'avoir le choix. Même si on est là pour rire et Dieu sait si j'ai le sentiment qu'on peut se marrer dans ce film, j'ai aussi été sensible à la fable et à la trajectoire du personnage de Patrick qui a quelque chose non pas de moraliste mais de moral. C'est à dire qu'un type qui croit tout posséder, jusqu'à sa femme, va vivre un parcours drolatique et initiatique qui va le changer. La société d'aujourd'hui, où il faut réussir à tout prix, favorise ce type de comportement. Pour un type à qui tout réussit socialement, c'est presque valorisant d'avoir un pote qui n'a rien, une sorte de looser qui lui permette de briller. C'est je crois la base du film, après ça va plus loin et on rentre dans la comédie pure. Ensuite, quand tu réunis des gens généreux, comme peut l'être Pascal, il n'y a pas de raison de ne pas se trouver ou alors il faut de la mauvaise volonté, des angoisses, de la timidité, des choses qui viennent obscurcir le tableau. Mais là, on avait vraiment envie que le duo fonctionne, donc c'était très gai de ce côté là.



Comment avez-vous vécu le tournage en Inde ? Quel souvenir en garderez-vous ?


J'ai rencontré l'Inde pour les répétitions en 84-85 du MAHABHARATA avec Peter Brook et pour moi, c'est juste un pays sublime avec une culture magnifique et des gens extraordinaires. Retourner là bas, c'était plus qu'un cadeau. Je n'ai pas été déçu, j'ai vécu d'autres choses. Ce qui est clair c'est qu'on a des trucs à apprendre de l'Asie ou de l'Afrique, nous autres occidentaux qui vivons un peu avec un complexe de supériorité et une façon de donner des leçons à tout le monde. Cela fait du bien de se balader ailleurs, ça remet les pendules à l'heure. Sinon, chaque aventure me constitue, je suis donc incapable de résumer une telle aventure à un souvenir, une rencontre. C'est quelque chose de très égoïste, très personnel et en fait si je veux être vraiment positif, le meilleur souvenir du film, c'est ce que je suis aujourd'hui.



Difficile en découvrant LE CACTUS de ne pas penser aux comédies de Francis Veber, d'autant que vous donnez la réplique à une figure emblématique de ces films, Pierre Richard...



Il y a un cousinage évident entre ces films. On est de la même génération et quand tu lis ce scénario là, tu es obligé de te dire que ses auteurs ont été élevés à la même chose que nous, LA CHEVRE, LES COMPERES ou L'EMMERDEUR. Veber est un génie absolu du scénario, le succès qu'il a remporté avec ses films n'est pas hasardeux. J'ai rencontré Pierre Richard sur MARIES MAIS PAS TROP (ndlr, de Catherine Corsini), on s'est mis à faire des impros ensemble et on est tombé amoureux l'un de l'autre. Depuis, chaque fois que je lis un scénario, je regarde s'il n'y a pas un rôle pour lui car, au delà même de l'acteur extraordinaire, c'est un type absolument sublime. C'est un soleil cet homme là, je l'adore.



Du prochain Astérix aux BRIGADES DU TIGRE en passant par le succès récent de BRICE DE NICE, vous êtes devenus incontournable. Qu'est ce qui a changé au quotidien et n'avez-vous pas peur de lasser ?



Ce qui change, ce sont des choses d'ordre matériel, le nombre de propositions, le choix, les rencontres. Les choses sont beaucoup plus ouvertes, mais sinon il n'y a rien de fondamentalement changé et surtout, tout ça a un temps. Je ne suis pas dupe même si je souhaite que ce qui m'arrive là, que cette traversée soit la plus longue possible parce que, plus on me propose de choses, plus je génère des envies, plus je suis flatté, mais je ne suis arrivé nulle part et je n'arriverai jamais nulle part. Le frein dont je n'avais pas idée, c'est qu'effectivement quand tu as le vent en poupe, tu dois faire face à un nombre incroyable et presque indécent de sollicitations. Glisser dans ton planning un film économiquement difficile comme GRIS BLANC de Karim Dridi, qui n'a pas encore de distributeur, c'est beaucoup plus compliqué que je ne le pensais parce que les gens te font signer très longtemps en avance sur des durées de plusieurs mois. Mais j'essaierai toujours de glisser ces projets car je veux bien retomber sur des mêmes types de rôles mais je ne veux pas reproduire des choses semblables à la suite.



Ressentez-vous une pression, une responsabilité particulière à savoir que désormais certains de ces projets se montent sur votre nom ?



Non, parce que je pense que l'acteur est un bouc émissaire idéal. On est « bankable » dans la mesure où l'histoire l'est. Tu peux être la première des vedettes, il faudra le monter tout seul ton film, s'il y a un truc vraiment pas agréable que tu veux dire ou dénoncer. On dira « c'est bien, il a fait son petit caprice, il a fait son truc », mais tu ne seras pas exposé médiatiquement comme avec une comédie ou un film populaire, c'est comme ça ! Le cinéma est une industrie qui a des règles difficiles à transgresser. Je pense que c'est valable dans le cinéma mais aussi dans la presse et d'autres domaines. Même si rien ne nous empêche de faire ce qu'on veut, car heureusement nous sommes en démocratie. Aujourd'hui, on est quand même un peu tenu par les couilles ! Car on doit toujours rendre des comptes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanny91
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2100
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   Mar 13 Juin - 20:53

Razz sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkette
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 25
Localisation : St Etienne(42)
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   Mer 14 Juin - 12:20

Merci beaucoup pour ces interviews cheers Wink I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fana2rock.blogs.allocine.fr
beautifulpopcorn2
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 38
Localisation : Belgique, 27 ans
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   Jeu 15 Juin - 13:34

de rien les filles..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanny91
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2100
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   Jeu 15 Juin - 20:47

ca yes quand a Moi le Cactus fais a présent partie de la famille Razz sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beautifulpopcorn2
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 38
Localisation : Belgique, 27 ans
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   Lun 19 Juin - 7:00

mi tou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanny91
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2100
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   Lun 19 Juin - 20:21

lol hihi sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: interview au sujet du cactus   

Revenir en haut Aller en bas
 
interview au sujet du cactus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jason & Katherin : interview à propos de leur couple
» Interview de Céline Guillaume
» Interview Amitié
» Interview de Clémentine Célarié au sujet des bleus
» Gauri parle de SRK...interview de 2000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clovis Cornillac :: Clovis Cornillac :: Interviews-
Sauter vers: