Clovis Cornillac

Vous êtes un fan inconditionnel de Clovis Cornillac ? Vous le destez ou n'en avez jamais entendu parler ? Venez sur le premier forum de discussion sur Clovis Cornillac !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 VIEILLE INTERVIEW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: VIEILLE INTERVIEW   Ven 30 Mai - 9:04

Je cherchais des photos et je suis tombée sur çà !!!!!


La drague, c'est comme tout. Il y a des jours avec et des jours sans. J'ai rendez-vous avec Clovis Cornillac, l'acteur qui monte plus vite que le Nasdaq, à l'hôtel du Louvre, en face de la Comédie-Française, et je flaire tout de suite que c'est un jour sans.

Non, je n'essaierai pas de m'asseoir sur ses genoux, ni ne lui proposerai mon super massage balinais. Pas le genre de Clovis, pourtant à l'affiche d'une comédie romantique, « Au suivant », un film de Jeanne Biras.

Casé avec sa « douce », deux enfants (des jumelles de quatre ans et demi, trop chou). Un physique agréable mais des complexes à la pelle. « J'aurais aimé être un beau gosse, mon exact opposé. » On lui objecte qu'il est mignon (deux fois), qu'il a de beaux yeux. Il ne veut rien entendre.

Voilà un homme foudroyé à l'adolescence par le syndrome du poète maudit, entendez la raclure de bidet vaguement intello qui tombe les filles rien qu'en laissant tomber sa seringue dans les toilettes d'une boîte de nuit. Il se lamente : « Entre 18 ans et 25 ans, les filles sont attirées par les mecs glauques, le faux poète qui va se foutre de leur gueule, leur prendre leur thune, les faire pleurer. » Il ouvre les bras. « Toi, tu es un mec sympa, pas moche, prêt à vivre une histoire avec elles, mais elles ne veulent pas de toi. Il y a de quoi devenir dingue. Ou misogyne. »

Et puis soudain, je dis, le miracle, une femme qui l'aime ? « Il y a un temps pour tout. Je suis tombé amoureux, et elle aussi. Elle avait donné avant dans le poète maudit. » Il reprend une lampée de thé vert, me regarde de ses yeux étonnamment bleus ; j'insiste sur la nécessité de (me) séduire, quand on est comédien. « Je ne sais pas trop ce que ça veut dire. Je ne suis pas assez roublard. Je suis plus dans l'amitié, le côté sincère. » Une curiosité, ce garçon.


Schtroumpf poète ou Alain Delon
Le fils de Myriam Boyer est beau, mais on comprend maintenant pourquoi il n'aime pas son physique. Sa carrure d'ancien boxeur, ses grosses papattes ne collent pas avec son âme romantique et son côté plutôt « cérébral ». Plutôt que le Schtroumpf agriculteur, il aurait préféré être le Schtroumpf poète. Ou Alain Delon. Ce n'est pas Alain Delon qu'on aurait affublé d'une perruque ou de hideux faux pieds en latex comme Clovis dans « Brice de Nice ». Je pense à ces fameux pieds, j'ai envie de rire. Il a compris, il rit aussi. « Heureusement que j'ai la perruque dans "Brice de Nice", car les fans les plus basiques ne me reconnaissent pas. Du coup, on ne me tape pas dans le dos, c'est très doux et très respectueux. On ne me dit pas comme à Jean (Dujardin) du temps de "Chouchou et Loulou" : "Alors Chouchou, t'as pas lavé tes slips ?" Ça, j'aurais du mal à le supporter. » Il parle cash, ne connaît pas la langue de bois, déborde d'un charme brut, d'acteur surdoué à la Mathilde Seigner au masculin, dit : « Acteur ou interprète n'est pas un métier pour gens très intelligents. Il y en a, mais ce n'est pas la majorité. » Lui est davantage bluffé par l'aura d'un Léo Ferré, qu'il a bien connu, ou d'un Bacon. « Je n'ai jamais été très midinette avec les autres acteurs. Si je tournais avec De Niro demain, je serais content mais pas subjugué. » Ça tombe bien, là, il va plutôt tourner « les Brigades du Tigre ».

Un « fils de » qui s'est fait tout seul
Dans le métier, d'ailleurs, Clovis Cornillac est un cas. Une force de la nature qui s'astreint à une heure quotidienne d'entretien physique. « Mais pas par narcissisme, pour être adroit avec mon corps. Quand je joue, tout bouge. Même mes pieds. » On y revient. Clovis est aussi un fils de, « mais un fils de gens pas vraiment très connus. Myriam est une belle actrice, mais il n'y avait pas plein de caillasses à la maison. » Et quelqu'un qui, en vingt-deux ans de carrière (il a commencé à quinze ans), n'a jamais connu le chômage. « C'est hallucinant, hors norme, un contre-exemple pour tous les ministres de la Culture. » C'est aussi quelqu'un d'absolument indraguable. Enfin, en tout cas, pas à l'hôtel du Louvre, et pas en quarante minutes chrono.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanny91
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2100
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   Ven 30 Mai - 15:37

Moi si j'avais la chance incroyable de rester au moin 40 minutes avec lui chrono, je pense bien que je finirais par le faire craquer ! Wink





.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   Ven 30 Mai - 18:27

PRETENTIEUSE !!!!!!!!!!! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teli
Ultra fan
Ultra fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 31
Localisation : montélimar
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   Ven 30 Mai - 21:53

j'aime bcp le style de l'interview !

(ah la la... être à la même place drunken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   Sam 19 Juil - 15:53

Voilà un article tiré d'un magazine télé, qui date de 1992, Notre Clovis a 23 ans et a tourné dans un téléfilm intitulé " Bonne chance frenchie " !!

Ne pouvant pas le scanner, je vous l'écris, ( ahh comme je vous aime !!!), vous aurez la jolie photo plus tard !!!

Henri Bonnaventure, un nom bien français. Tout autant que Clovis Cornillac, le jeune comédien qui l'incarne dans " bonne chance frenchie", un téléfilm en trois parties, trois lundi de suite sur A2

" Je suis un jeune résistant qui se lie d'amitié avec Hans, un jeune soldat allemand d'origine alsacienne, fuyant l'avance des russes, sans connaitre sa véritable identité bien sur".

En jouant ce role, Clovis, qui n'a connu la guerre qu'a travers les recits de ses parents et les livres ou films écrits sur cette période, s'est intérrogé avant de jouer ce role : " tous ceux qui ont mon age, une vingtaine d'années, se posent la même question : aurais-je été parmis les résistants ou les laches? ( et oui, déjà avant Goldman) Je me suis convaincu d'être courageux, mais comment présumer de son attitude dans une telle situation? Je pense qu'il est si facile d'en parler après "

Dans "bonne chance frenchie" survient une jeune femme, Gisèle, dont le français et l'allemand sont, tous deux, épris. Henri-Clovis ne trahira pas cette amitié: "Je me reconnais dans ce personnage. J'aurais, moi aussi, defendu mes chances jusqu'au bout !" ( et oui, déjà aussi lol! )

Clovis Cornillac ne manque pas d'esprit de famille. Sa mère n'est autre que la comédienne Myriam Boyer Very Happy , mais attention, Clovis n'a pas eu de piston ! " A 15 ans, j'ais été choisi sur photo pour un role important dans le film : Hors la loi de Robin Davis, en 1984. A partir de là, j'ai choisi l'indépendance, en quittant le domicile familiale pour m'installer dans une petite chambre tout en prenant des cours de théatre. Quelques mois plus tard, Peter Brook me donnait ma chance au théatre avec le " Mahabharata". Après, les roles se sont enchainés. Ma mère est mon amie la plus proche. J'ais pris mon envol si tôt, qu'aujourd'hui, nos rapports sont ceux d'une grande soeur et de son petit frère ..." . Cet acteur de talent revient sur scène, au théatre des Amandiers, à Nanterre, dans "Britannicus". On a pas fini d'entendre parler de ce Clovis là !! ( nan, vous croyez ??? !!! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanny91
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2100
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   Mer 23 Juil - 10:36

severine a écrit:
( ahh comme je vous aime !!!)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   Mar 3 Fév - 21:34

2ème post !

Merci pour ces 2 articles Sev !
Smile

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VIEILLE INTERVIEW   

Revenir en haut Aller en bas
 
VIEILLE INTERVIEW
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la plus vieille horloge de Paris
» Gauri parle de SRK...interview de 2000
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Le Capitaine Dadis Camara (Interview dans sa chambre à coucher).
» Vieille glycine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clovis Cornillac :: Clovis Cornillac :: Interviews-
Sauter vers: