Clovis Cornillac

Vous êtes un fan inconditionnel de Clovis Cornillac ? Vous le destez ou n'en avez jamais entendu parler ? Venez sur le premier forum de discussion sur Clovis Cornillac !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 clovis dans nos villes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: clovis dans nos villes   Lun 19 Oct - 6:47

bientot a Montpellier !!! je vous mets l'article complet !!!


Montpellier.Henri Talvat« Qui montrerait ces films si nous ne le faisions pas ? »


Vous revoilà président du Cinémed pour la 31 e édition du festival !
Je l'ai été pendant dix ans, et je suis donc à nouveau président de ce festival que j'ai fondé avec Pierre Pitiot. Je ne pouvais plus l'être pendant mon mandat d'adjoint à la culture. Maintenant, je remplace Pierre Pitiot, parti à la retraite. J'ai toujours travaillé sur le festival, ou les Rencontres, au début. Et plus particulièrement sur l'Espagne, un pays qui me tient à coeur. Et toujours comme bénévole, je le précise !

Comment jugez-vous son évolution ?
On a conservé ce qui l'a fait naître : l'esprit associatif autour de la culture du cinéma. Depuis toutes ces années, on a accru notre capacité à faire connaître le cinéma méditerranéen, et à avoir la confiance des professionnels.

On vous a souvent asticoté sur la réalité, avérée ou non, d'un cinéma méditerranéen...
Disons qu'il y a des cinémas méditerranéens, avec des constantes, des rapprochements, qui en font quelque chose de particulier. Le festival reste l'un des trois plus importants de Montpellier, avec un directeur, Jean-François Bourgeot, à l'affût, avide de découvertes. On trouve, au Cinémed, tout ce qui fait le cinéma. Tout ce qui tourne aujourd'hui autour de l'image est représenté au festival. Comme à Cannes sauf qu'ici les gens peuvent rentrer dans la salle (rires) !

Les choix pour les diverses sélections ont été difficiles cette année ?
Vous n'avez pas idée ! On a dû visionner 170 longs-métrages, 450 courts, plus 150 documentaires. Ça donne quand même une idée de la dimension de la production de ces pays. C'est pour cela que nous ne pouvons pas faire un festival généraliste. D'abord on abandonnerait notre spécificité. Et puis, sinon, qui montrerait ces films si nous ne le faisions pas ? Il y a trois ou quatre ans, le festival de Cannes a découvert le cinéma méditerranéen ! Un festival pareil, qui ne montrait presque plus de films italiens, pas de cinéma espagnol, qui semble découvrir les productions de Grèce ou de Turquie, quand même ! Alors que la Méditerranée lèche les pieds du Palais des festivals (gros rire) !

C'est une forme de reconnaissance, pour vous, quand vous constatez par exemple le succès mondial du cinéma fantastique espagnol ?
Oui ! Depuis plus de vingt ans nous disons que le cinéma espagnol est un cinéma majeur ! Ce qui se passe en Espagne montre que, quand le cinéma de genre se porte bien, c'est toute une cinématographie nationale qui s'affirme en bonne santé.

C'est quoi un bon Cinémed pour vous ?
Quand coexistent, comme cette année, ces trois grands courants : la découverte (avant-premières, exclusivités, etc.), le répertoire (avec Elio Petri, cette année, par exemple) et les marges (le cinéma expérimental).

Votre plus gros regret lié au Cinémed ?
On n'a jamais pu avoir Fellini. Ni Mastroianni. Et celui qu'on poursuit, c'est Scorsese. Mais avec tous ces agents qui gravitent autour, comment l'atteindre celui-là ?
« Je n'ai pas d'aigreur » À Henri Talvat, président du Cinémed, on ne pouvait s'empêcher de demander comment il jugeait la nouvelle politique culturelle de la ville, lui qui, en tant qu'adjoint à la culture, en a été le principal initiateur, un mandat durant. C'était avant que Michaël Delafosse ne lui succède.
S'il ne souhaitait visiblement pas s'étendre longuement sur ce sujet-là, il consentait cependant à lâcher : « J'ai le regard de quelqu'un qui suit, intéressé, pas plus. Bon, je n'ai pas apprécié la suppression de Montpellier QuARTiers libres (qu'Henri Talvat avait initié en 2004, ndlr). Je le regrette mais je comprends que d'autres orientations soient prises. Parce que quand on a été en charge, on comprend les difficultés que ça représente. Donc une fois qu'on ne l'est plus, il ne faut pas cracher dans la soupe. Il faut regarder les gens avec bienveillance et c'est ce que je fais avec Michaël Delafosse. Je n'ai pas d'aigreur. »
REPÈRES
Événements et invités Le 31 e Cinémed se fend d'un somptueux générique dès son premier week-end. Vendredi, le péplum Agora fera l'ouverture, en présence de son réalisateur, Alejandro Amenabar. Sont également annoncés, Jean-Paul Rappeneau (avec Cyrano , il ouvrira, samedi, la section des films tournés en région), François Dupeyron (pour Trésor , la dernière oeuvre de Claude Berri qu'il a achevée après la mort de ce dernier et qu'il présentera samedi), ou Merzak Allouache (qui montrera, dimanche en avant-première, Harragas , tourné à Sète et Frontignan). Enfin, Theo Angelopoulos présentera La poussière du temps samedi. Bonne nouvelle, il viendra accompagné de son actrice, la trop rare Irène Jacob ( photo DR et soupirs...) Sont ensuite attendus, entre autres, Clovis Cornillac, Julie Gayet, Emmanuelle Devos ou Emmanuel Mouret, mais on a le temps d'en reparler.
Programme Le Cinémed se déroule du 23 octobre au 1 er novembre. Douze longs métrages sont en course pour l'Antigone d'or, qui sera attribuée par un jury présidé par Ariane Ascaride. Il n'est pas interdit de la voir comme une sorte de choix idéal, dès lors qu'il s'agit d'un festival du cinéma méditerranéen. Au total, 239 films issus de 22 pays sont à l'affiche des cinq salles (plus les cinémas de Montpellier).
Renseignements : www.cinemed.tm.fr. Les tarifs vont de 6,50 € (prix normal d'un billet) à 2,50 € (Rmistes).


Recueilli par Vincent COSTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Dim 25 Oct - 15:04

Merci pour cette info, Sev

Mais Montpellier, ça fait loin... Rolling Eyes

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Mer 28 Oct - 19:07

Le 18e Festival du film de Sarlat : célébrités, lycéens et diversité, du 10 au 14 nov. 2009


La 18e édition du Festival du film de Sarlat (Dordogne) se déroulera du 10 au 14 novembre 2009. La diversité sera le maître-mot cette année au niveau du programme, à commencer par le cinéma soviétique des années 20 et une rétrospective Dziga Vertov dont le film L’homme à la caméra a été retenu par l’Education Nationale pour l’épreuve du baccalauréat.

La convivialité est toujours de mise avec la participation de 800 lycéens. Une trentaine de films sera présentée en avant-première. Certains avec l’équipe du film, le réalisateur et les acteurs principaux. Grâce à ce festival, la saison touristique de la cité du Périgord noir joue les prolongations. 80 bénévoles sont fidèles à la manifestation. Les projections ont lieu au cinéma Rex et au centre culturel.

La présidente du Festival, Joëlle Bellon, déborde d’énergie pour préparer l’événement et transmet son enthousiasme à l’assistance. Son carnet d’adresses est étonnant. A l’annonce du programme, elle présente à la salle Chantal Léothier, venue en voisine (de Belvès). C’est la maquilleuse personnelle de Catherine Frot. La comédienne est attendue le 11 novembre avec Albert Dupontel à l’avant-première de : Le Vilain...

Défilé de stars

Alors que les acteurs américains boudent encore Sarlat, "se réservant à Cannes, Venise et Deauville" selon la présidente, les acteurs français aiment revenir en Périgord. Mardi 10 novembre, Clovis Cornillac sera là pour présenter lors de l’ouverture du festival La Sainte-Victoire où il joue aux côtés de Christian Clavier, retenu au théâtre. Parmi les autres têtes d’affiches annoncées : Valérie Benguigui, Judith Magre, Antoine de Caunes, Anthony Delon, Stéphane Guillon, Nicolas Vanier...

Le festival lycéen

Le festival de Sarlat est aussi celui des lycéens de classe terminale, option cinéma. Ils arrivent de toute la France avec leurs professeurs pour participer aux ateliers du savoir, à des conférences et débats, et à des tournages de mini-séquences autour du thème, cette année, de : "la caméra, actrice et spectatrice". Ils auront une demi-journée pour tourner et une demi-journée pour monter. Le mardi, ils seront prioritaires pour voir les films du répertoire de Dziga Vertov... Le vendredi soir, une grande fête aura lieu lors de la remise des prix pour les mini-séquences.

Des films inédits présentés

Loup de Nicolas Vanier sera présenté le jeudi 12 novembre. Le lendemain, ce sera La folle histoire d’amour de Simon Eskenazy de Jean-Jacques Zilbermann avec Antoine de Caunes, Mehdi Dehbi et Judith Magre... Mais ce sera également Bright Star de Jane Campion présenté à Cannes et dont la sortie est prévue le 6 janvier prochain. Ou encore Hors du temps de Robert Schwentke présenté en ouverture du festival de Deauville...

La présentation officielle :

Ajami de Scandar Copti, Yaron Shani
Capitalism : a love story de Michael Moore (Hors compétition)
J’ai ouvlié de dire de Laurent Vinas-Raymond
La dame de trèfle de Jérôme Bonell
La Famille Wolberg de Axelle Ropert
Le refuge de François Ozon
Les chats persans de Bahman Ghobadi
Les contes de l’Age d’Or de Cristian Mingiu, Iona Uricaru, Hanno Höfer...
Le siffleur de Philippe Lefebvre
Le soliste de Joe Wright
Le temps de la kermesse est terminé de Frédéric Chignac
Mensch de Steve Suissa
Parabormal Activity de Oren Peli
Samson et Delilah de Warwick Thornton (Caméro d’or, Cannes 2009)
Sumo de Sharon Maymon et Danny Cohen-Solal
Tengri, le bleu du ciel de Marie-Jaoul de Poncheville
The Good Heart de Dagur Käri
Vidéocracy de Erik Gandini
Vincere de Marco Bellocchio
Loup de Nicolas Vanier
La folle histoire d’amour de Simon Eskenazy de Jean-Jacques Zilbermann (sortie le 2 déc.)
Bright Star de Jane Campion
Hors du temps de Robert Schwentke
Le Vilain d’Albert Dupontel
La Sainte-Victoire de François Favrat (sortie le 2 déc.)
Lebanon de Samuel Maoz (Lion d’or. Venise 2009)
Fantastique Maître Renard film d’animation de Wes Anderson

Renseignements pratiques : site web du Festival



Pour être informé de nos dernières actualités inscrivez-vous gratuitement à la newsletter "Terrasson - Lavilledieu".



vendredi 23 octobre 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Dim 1 Nov - 16:50

Punaise... à Sarlat... C'est pas loin de chez moi, ça... de chez mes parents, quoi...
Mad
Crying or Very sad

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Lun 2 Nov - 19:50

et un autre festival qui va plaire aux nordistes du forum !!!!

Festival de cinéma d'Arras 2009
lundi 02.11.2009, 17:40 - La Voix du Nord


Nadia Paschetto et Eric Miot les organisateurs de l’Autre cinéma PHOTO SAMI BELLOUMI Le Festival international du film d'Arras, « L'autre cinéma », fête ses dix ans du 6 au 15 novembre.
Il va y avoir comme un petit air de Croisette sur la Grand-Place d'Arras. Pour sa dixième édition, le Festival international du film voit les choses en grand. Des grands noms viendront présenter leurs derniers longs métrages: Clovis Cornillac, Marc Lavoine, Emmanuelle Devos, Tony Gatlif, Patrice Chéreau (invité d'honneur), Philippe Lioret (président du jury). Que du beau monde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
okinawa
Ultra fan
Ultra fan


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : frontiere belge
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Lun 2 Nov - 22:44

merci severine

on va voir alors si y a moyen d avoir plus dinofs sur son passage a arras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Dim 8 Nov - 16:56

il a fait faux bon a Montpellier !!!

Si, retenu en Amérique du Sud pour raisons professionnelles, Clovis Cornillac a fait faux bond, Emmanuelle Devos a constitué la principale tête d'affiche du trente-et-unième festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier (Cinemed) qui s'est achevé dimanche dernier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Sam 14 Nov - 20:47

Voici des petites news de Sarlat...

Clovis I love you n'est évoqué qu'au début de l'article...




Rolling Eyes

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Dim 15 Nov - 18:57

Aujourd'hui a été rendu le palmarès du 18e Festival du Film de Sarlat qui tire donc sa révérence ce dimanche, et qui a vu défiler pendant cinq jours des stars aussi différentes que Clovis Cornillac venu présenter La Saint-Victoire, Albert Dupontel et Catherine Frot venus montrer Le Vilain, Virginie Efira et Thierry Lhermitte venus faire découvrir aux spectateurs Le Siffleur, et Antoine de Caunes venu faire découvrir La folle histoire d'amour de Simon Eskenazy.

Ainsi, le film qui succède à Pour Elle (vainqueur l'année dernière) et qui se voit décerner le Grand Prix est Mensch (bande-annonce visible ci-dessus) de Steve Suissa, avec Nicolas Cazalé, Anthony Delon et Sami Frey, qui narre l'histoire de Sam, un casseur de coffres hors pair. Entre la garde son petit garçon qu'il élève seul, son grand-père qui rêverait de le voir rejoindre l'entreprise familiale et sa petite amie qui se lasse de ses mensonges, il essaie désespérément de devenir un "Mensch", un mec bien. Anthony Delon aurait bien mérité un prix spécial du jury tant il est excellent de ce long métrage.

Le Grand Prix spécial est revenu au Soliste (voir la bande-annonce), de Joe Wright, avec Robert Downey Jr. et Jamie Foxx, le Prix du conseil régional au Siffleur (voir la bande-annonce) de Philippe Lefebvre, et le Prix du meilleur scénario à Mensch.

En ce qui concerne les comédiens, la meilleure actrice est Catherine Frot pour Le Vilain (voir la bande-annonce), et le meilleur acteur Clovis Cornillac pour La sainte-victoire (voir la bande-annonce).
Rendez-vous l'année prochaine dans le sud-ouest de la France pour la 19e édition !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Mar 17 Nov - 20:07

Trop cool cheers

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Mar 8 Déc - 21:28

Festival du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez : la sélection a commencé !



Cette année encore, pour sa 13e édition, le "Festival du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez" présentera une sélection de courts et longs métrages, du 19 au 24 janvier 2010.
Ce festival, premier rendez-vous ciné de l'année, est l'unique Festival de Films de Comédie en France.

Et c'est le film très attendu de Pascal Chaumeil, "L'Arnacœur", présenté hors compétition, qui clôturera le Festival le samedi 23 janvier, en réunissant le duo : Vanessa Paradis & Romain Duris aux côtés de Julie Ferrier, François Damiens et Helena Noguerra.

Un parterre de peoples est attendu : Vanessa Paradis, Romain Duris, José Garcia, Clovis Cornillac, Jane Birkin, Dominique Farrugia, Manu Payet….

Un rendez-vous à ne pas manquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Jeu 10 Déc - 0:52

Encore un festival...
Il I love you est partout !
L'Alpe d'Huez... C'est pas facile d'y aller...
Merci pour l'info, Sev !

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Ven 1 Jan - 21:56

Désolée Sev
je me suis dit que ce serait mieux de mettre tes 2 derniers posts dans la rubrique Interviews...
Arrow http://cloviscornillac.discutforum.com/interviews-f15/president-a-l-alpe-d-huez-t652.htm
Ca te va ?

En tout cas, Merci pour le lien !!

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 41
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Ven 1 Jan - 21:58

pas de soucis, ... des fois je ne sais pas trop ou poster !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacID4
Grand ami de Clovis
Grand ami de Clovis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2490
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   Ven 1 Jan - 22:20

Bah... Tu mets où tu veux, et je m'en occupe ! Laughing

_________________
Patience et Persévérance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: clovis dans nos villes   

Revenir en haut Aller en bas
 
clovis dans nos villes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La défense souterraine dans les villes françaises du Moyen Âge
» Vigiles des villes
» Ma première mouette
» Star Wars Identities
» Ajouter des villes dans la météo du HTC TOUCH2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clovis Cornillac :: Actualité-
Sauter vers: